Monthly Archives: mars 2009

A 20h30, Lecture Musicale, salle culturelle de Chapou, 1 rue Saunière à Toulouse. Entrée libre et ouverte à tous. Textes/voix : Frédérique Martin.  Accordéon/piano : Christophe Haunold

Non… rien de rien… F. Martin  Il y a eu la journée des femmes, la semaine de la langue française, le printemps des poètes, l’année du merlan frit et maintenant le siècle du Jazz. Le siècle du jazz, et puis quoi encore ? Aucun interstice qui ne soit occupé, nommément désigné, u-ti-li-sé. On vous passe les […]

Mon ami, l’écrivain Mouloud Akkouche, me signale l’article qu’il a écrit pour le journal en ligne Rue 89 au sujet d’un film qui est sur les écrans en ce moment et que nous avons pu voir en avant-première sur Arte, il y a quelques jours. Ce film, c’est La journée de la jupe, avec, entre autres, […]

La semaine dernière, j’animais un atelier d’écriture dans la bibliothèque de Balma, auprès de quatorze collégiens. Ils avaient décidé de tenter avec moi l’aventure d’écrire. Cet atelier faisait suite aux lectures-rencontres du mois de janvier autour de ma nouvelle Le désespoir des roses. En avril prochain d’abord, puis en juin, ces mêmes collégiens liront leurs […]

Collaborer. Mot galvaudé s’il en est et qu’on n’utilise plus sans y réfléchir à deux fois. Ce mot n’en méritait pas tant, surtout au regard de son sens premier qui est l’Action de travailler en commun. Solitaires par excellence, les créateurs ne cessent pourtant, de manière atavique, de se réunir pour faire ensemble. Pour partager, mettre en […]

Je vous vois venir avec vos 9, vos 10 et vos 11. La question n’est pas là. Elle est plutôt du genre : y a-t-il une vie pour les femmes après le 8 mars ? Ce dimanche, à Quint-Fonsegrives,  je donnais une nouvelle lecture musicale en compagnie de mon complice, le musicien Christophe Haunold. Belle journée […]

Un roman de l’écrivain allemand Charlotte Roche, Parties humides, débarque sur notre territoire en grande pompe. L’histoire d’une jeune fille qui s’ennuie à l’hôpital et se fourre le doigt et l’œil dans tous les orifices, ce qui limite les visites possibles quand on y pense. Il y est question d’hémorroïdes, de lunettes malpropres, de minettes […]

En 1860 à Pékin, des soldats français (ou peut-être britanniques, allez savoir, ceux-là se suivent toujours de près) ont piqué deux bronzes ayant appartenu à l’empereur Qianlong : une tête de rat et une autre de lapin. Celui-ci ayant trépassé en 1795 ne s’était aperçu de rien. Ce n’est pas une raison. Et voilà qu’on […]