Monthly Archives: février 2010

Ce vendredi 26 février, sur TLT, dans l’émission les comptoirs de l’info, nous présentions le livre En quête de Job paru aux éditions Zorba. Etaient présents à mes côtés : le réalisateur Ouahide Dibane, l’emblématique Bernard Margras –  représentant de la CGT, ancien ouvrier de JOB – et le Directeur de l’école des musiques vivantes Music’Hall, Philippe Metz. […]

Vous en connaissez beaucoup, vous, des  concurrents qui se regroupent et qui au lieu de se tirer dessus à boulets rouges, oeuvrent ensemble dans la même direction ? Non ? Ah, ça m’étonne !  Si ce mauvais genre venait à faire recette, quelques grands patrons mouronneraient dur. A Montauban, ce sont les libraires qui montrent un déplorable […]

Lecture musicale de Papier du sang à Montauban le 12 mars 2010 à 21H00. Salle du fort, 5 rue du fort. Entrée gratuite. Un buffet précèdera la lecture (participation 10 €). Les libraires vous présentent les réjouissances.

A 19H00 sur TLT, on pourra m’écouter parler du livre « En quête de Job » en compagnie de certains complices de cette aventure : Ouahide Dibane, Anne Péré, Bernard Margras et Philippe Metz. Nous serons interviewés par Greg Lamazère.

Sur Radio Campus entre 18H00 et 19H00 – 94.00 – on écoutera l’émission animée par Jo Kangourou, Caramel Mou consacrée à En quête de Job. On m’y entendra (ou pas).

Il y a des hommes qui sont amis des grands fauves, d’autres qui gardent le feu dans leurs mains. On gagnerait à les fréquenter. Peut-être nous enseigneraient-ils comment maîtriser le brasier, ce point d’incandescence qui se trouve au fond du ventre, cet incendie qui réduit la joie en cendres pour établir une douleur ronde et […]

Je crois l’avoir déjà signifié, je suis plutôt une immobile. Handicapée par une obsession ridicule – la peur de me perdre –  j’éprouve quelques difficultés à me déplacer en solo. Et je constate, un tantinet revêche, que ce sont les cornichophobiques à triple foyers qui s’en offusquent le plus : ceux qui hurlent devant une […]

Il faut aller faire un tour sans attendre chez mon ami Gilles pour écouter tata Milouda déclarer sa flamme à son stylo et son cahier. C’est formidable, ça donne envie de se lever et d’y aller, à la rencontre des mots. Merci à toi Gilles pour cette belle découverte. Tiens, j’y retourne.  J’en profite pour […]

(…) Elles tentent l’accord cependant, et sur place, elles rejouent tous les gestes qui les ont menées jusqu’en haut. Une belle ascension vers le crime. Sans une larme, ni une hésitation, elles montrent comment elles ont fouillé l’appartement, comment elles se sont servi une bière, comment elles ont piqué la télé hors d’âge. Et puis […]