A l’heure où l’on s’entredéchire sur la légitimité du mariage gay, où les familles monoparentales font exploser les demandes de logements sociaux, où l’on s’interroge sur la pérennité du sexe masculin et la place de la femme sous le voile, un ouvrage de référence se répand chez les libraires comme une trainée de cocaïne dans une truffe mondaine. Son titre à lui seul déchaine les excès de passion : « 50 exercices pour éduquer son Homme ». Extrait.

« Vous êtes célibataire, fraîchement en couple, mariée depuis dix ans, sur le point d’imploser ? Qu’importe, ce manuel de survie est fait pour vous, Madame, et pour vous Monsieur qui avez un compagnon. Ce dernier vous tape sur le système ? Il se soulage de préférence sur la lunette, sort des toilettes les mains souillées pour engloutir le camembert sans vous en proposer et prétend vous tapisser la glotte sauvagement juste après ? Les pages qui suivent vous concernent. Monsieur, il vous suffira de passer les exercices sur l’accouchement et de ne pas vous offusquer d’être appelé Madame tout au long de l’ouvrage. Mais pour installer votre couple dans l’harmonie, avec un homme parfaitement éduqué, que vous pourriez sortir en toutes circonstances sans crainte, et même – osons l’affirmer – avec un tant soi peu de fierté, que ne seriez-vous prêt(e) à supporter ? Faites appel à la part féminine qui est en vous et tout ira pour le mieux.

Depuis que la femme a gagné son indépendance financière et qu’on lui a octroyé une âme en plus du droit de vote, le couple bat de l’aile, le couple va mal. Comment s’épanouir auprès d’un homme déboussolé, qui ne trouve plus dans sa compagne le prolongement naturel de sa mère : serviabilité, dévotion, sacrifice extrême (ceci vous concerne aussi Monsieur, soyez donc attentif) ? De quelle manière l’engager sur la voie qui lui permettra de sortir la tête haute du potentat pour se diriger vers le placard à balais et l’ouvrir de son propre chef, sans que vous ayez besoin de le lui demander ? Comment transmettre un savoir-être primordial à cet éternel adolescent musculeux aux appétits primaires – enfin, on vous le souhaite – et à l’arrogance mal domptée ? Comment lui indiquer la voie du savoir-aimer et du vivre-en-couple ?… »

Les auteurs par soucis de discrétion et par crainte d’être harcelées d’appels déchirants ou de menaces terroristes ont décidé de garder l’anonymat. Laissons-les se présenter elles-mêmes :

« Depuis plus de 20 ans, Billie Alto étudie les comportements de l’Homme en milieu naturel. Spécialisée dans les mœurs de l’Honorus Domesticus et de l’Hibernatus Serpillerus, elle intervient régulièrement dans des colloques internationaux visant à établir le remplacement des ressources fossiles par des ressources humaines. Sous un pseudo et dans une autre vie, Billie Alto est aussi écrivain. »

« Tonnie Soprano est spécialiste en TOUT (Thérapie pour l’hOmme Universelle et Totale). Née au cours de l’hiver le plus froid du siècle dernier, elle entreprend très tôt de mettre à profit sa dureté de caractère pour établir une méthode de man coaching, la FEMME (Forte Éducation pour Mâles Moyennement Éthiques), qu’elle promeut désormais à travers le monde. On peut affirmer sans exagérer que plus elle connaît l’homme, plus elle aime son chat. »

Tout au long de l’ouvrage, au moyen d’exercices clairs, simples mais surtout rigoureux, les auteurs accompagnent la lectrice (et le lecteur) dans toutes les étapes qui jalonnent une vie de couple, du premier rendez-vous au dernier repas. Scientifique autant que révolutionnaire, leur franc-parler permet de cerner trois profils de loveuses : la bourreaucrate, la bilatérale et la laxative. C’est audacieux, c’est rafraichissant et – pour le même prix unique de 9,90 € – c’est humoristique.

Tout succès se paye, surtout quand il est phénoménal. Déjà s’élèvent ici et là, matinés d’accents plus ou moins régionaux, des gémissements de parturientes dépériduralisées : « Mais, pour éduquer son homme, encore faut-il l’avoir trouvé ! ».

Certes Madame (et vous aussi Monsieur). Alors si l’éditeur vous entend… à quand le Best seller qui déversera enfin les cinquante nuances de grey dans la palette de l’oubli ? « 1000 exercices pour se dégotter un Bougre», par ces temps de disette, il nous faudrait bien ça.

 

Avis de lecteur :  C’est ici

 

 

17 Responses to Mon mec s’appelle reviens
  1. Et en plus, c’est pas cher.

    J’ vais écrire le volume suivant : La Femme serviable.

    • Ce serait plutôt : « 50 exercices pour devenir une femme serviable ». Pour rester dans le ton de la collection.
      Vous allez faire un tabac, en plus on se doute que vous êtes un spécialiste.

  2. Comment se fait-il donc que ces 50 exos on ne me les aie pas relire cette fois-ci ? Hein ? ça me serait utile moi qui suit en pleine rééduc 🙂

  3. fait relire, nom de zeusse !

  4. Faut demander aux auteures: on fait comment s’il y en a plusieurs?

  5. Seulement 50 exercices ? C’est un peu juste si je me réfère aux divers bestiaux que je connais.

  6. Je propose qu’on lance une souscription pour le livre de Francesco La Femme serviable 🙂

  7. Si j’ai bien compris pour trouver compagne ou compagnon, il faut battre
    la cAmpagne et ne pas la (le) vouloir servile . A la campagne ou à la ville, il faut être urbain. Je rappelle pour mémoire que, selon les lois physiques du karma sutra attestées par les caméras, chambres plus ou moins noires , le couple est l’effort de rotation appliqué à un axe; Lorsque le couple n’est pas rigoureux, il y a déplacement, pervers de l’axe….De Adam à Newton , c’est toujours une histoire de pomme. Il y en a ceux qui s’y paument, d’autres qui sont trop bonnes poires. Mais les fruits du péché (quand ils ne sont pas trop chères) sont si bons…
    Une question, « mon mec s’appelle reviens » est il utilisable par quelqu’un sur le retour?

  8. Ouh mais ça m’a l’air très drôle. Ça fait du bien, en ces temps de disette absolue de rire… Le genre de bouquin que j’achèterais bien… 🙂

  9. Audacieux, humoristique, tout ce que j’aime 🙂


[top]

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *