parry-photo-hermance-triay-copyright.1192479825Ma dernière intervention sur ce carnet date du 5 avril et c’est la première fois dans l’histoire de ce site que je reste silencieuse aussi longtemps. Il faut dire que les journées de travail s’enchaînent depuis des mois et il n’y a pas beaucoup de week-ends où je ne sois en route vers quelque part.
Il y en a une qui a pris la route sans prévenir. Avant de poursuivre, je relaie ici le billet que Françoise Guérin consacre à Patricia Parry, une de nos filles du noir toulousaine, que le 1er juin a emporté avec lui. Oui Patricia, pour beaucoup d’entre nous, ce printemps restera frais. Définitivement.

 …/…

Après avoir collaboré avec les éditions In8 à l’écriture d’une fiction dans le cadre des 70 ans de Sud Ouest Mutualité ; avoir donné une lecture performance avec mes ateliéristes de la bibliothèque de Gaillac ; avoir animé une conférence autour de la nouvelle avec Françoise Bourdin, Irène Frain, Maxime Chattam, Joël Dickers et Marc Levy au bar des éditeurs à Paris, pour le lancement de la tablette Samsung Galaxy note 8 ; avoir lu quelques lettres de Joseph et Zika à la bibliothèque CER SNCF de Toulouse Matabiau ; être allée à la fête de l’Huma sur le stand de la librairie de la Renaissance, voici maintenant qu’on m’enfourne l’été, comme dirait Zika.

Au bar des éditeurs - Tablette samsung Galaxy note 8

Au bar des éditeurs – Tablette samsung Galaxy note 8

Le Samedi 7 juin 2013, je serai à Annecy en compagnie de Douna Loup et Serge Joncour. Nous participons à un jeu original autour de nos romans respectifs, organisé par la communauté de l’agglomération d’Annecy et LCE 74 : « Trois romans en question ». Une table ronde animée par Thierry Caquais aura lieu à 17H00 à la Médiathèque Louise Michelet, suivie du jeu qui débutera à 18H45, salle de spectacles Le Rabelais à Meythet. Nous sommes en quelque sorte les jokers de nos équipes respectives. Il vaudrait mieux réviser !

417604_10200698612097545_2062424301_n

Dès le lendemain, Samedi 8 juin 2013, n’écoutant que ma vaillance et les sifflets de la SNCF, je débarquerai à Toulouse en début d’après-midi pour répondre à l’invitation de la LDH, La Ligue des Droits de l’Homme, qui me convie à sa fête sur le stand de la Librairie de la renaissance. C’est à partir de 11H00 au Square Charles de Gaulle qui se trouve derrière le Capitole. Venez nombreux, avec ce qui se passe à chaque seconde, on ne sera jamais trop à s’engager.

D’ici le 17 juin, j’aurai rendu ma copie pour la 5ème édition de la Novela. Cette année encore, Toulouse fête les sciences et nous sommes douze auteurs à avoir été appariés avec un chercheur pour écrire une nouvelle s’inspirant du domaine de recherche de notre binôme. En ce qui me concerne, je découvre les fascinantes origines de l’Homme grâce à l’anthropologue généticienne Morgane Gibert. Et si on ne vient pas tous de la cuisse de Jupiter, nous avons en revanche un joli berceau commun ! Rendez-vous du 27 septembre au 13 octobre 2013 pour de multiples manifestations autour de cet évènement. Le recueil sera publié aux éditions Loubatières et préfacé par l’écrivain américain Richard Powers. On vous en dira plus dès que possible.

Le 17 juin sera aussi la date de remise des prix du concours de nouvelle du Crous de Toulouse que j’ai le plaisir de présider depuis dix ans. Au menu, lectures tissées en compagnie de la chanteuse et musicienne Marie Sigal, avec laquelle j’entame une tournée de lectures musicales autour du roman « Le vase où meurt cette verveine ». C’est à partir de 18H00 au CROUS de Toulouse, 58 rue du Taur et c’est ouvert au public.

Le 22 juin, Santa Maria de las Pacotillas participera à l’enregistrement de fin de saison de l’émission politique et satirique PPHQLB. Ce sera à Lautrec, au délicieux café Plum, sur la terrasse et jusqu’à pas d’heure. Rires en cascade, remise de pendules à l’heure et mauvaise foi assurés.

On pourra aussi venir m’écouter à la bibliothèque de Villefranche de Lauragais (31), le 29 juin à 11H00 où je donnerai une lecture de plusieurs extraits de mes livres. Le menu est encore à l’étude, mais vous boirez de la verveine, c’est certain.

Enfin, du 15 au 21 juillet pour les vaillant(e)s épris(e)s d’écriture, j’anime une semaine d’atelier à Castelnau de Montmiral (81), lequel atelier s’achèvera par une lecture publique sous une forme qui reste à définir (tissée, performance…). Il reste encore quelques places, mais on me dit que ça ne va pas durer.

Tout ceci en continuant d’écrire mon prochain roman qui devrait être fini d’ici fin 2013 ! (Ce conditionnel fait froncer les sourcils de mon éditrice qui pourtant ne les a pas broussailleux).

Je vous parlerai de l’automne une autre fois (Ouf !). Pour l’instant, je file, j’entends crier ma table de travail.
Les quoi ? Les Vacances ? Ah non, connais pas. Mais on peut toujours demander à David Vincent s’il les a rencontrées.

 

14 Responses to En juin, ne fais pas le malin.
  1. Eh oui Frederique, deux mois de silence c’est assourdissant !
    Bon, il suffit de dèrouler les rdv et animations de la colonne de droite pour comprendre. Quelle énergie, un véritable emploi du temps de ministre ! Au fait, c’est pour quand votre semaine d’isolement à écrire entre deux promenades ?
    Pensez-y et prenez soin de vous.

    • Didier, toujours présent 🙂 Je vous en remercie, je pensais qu’il n’y avait plus personne. J’y pense à ces semaines d’isolement. Elles seront nécessaires pour arriver au bout de cette année 2013.

  2. Quelle activité débordante et créatrice! Quelle énergie! Je suis essoufflée à ta place! Tu es un vrai tourbillon! Pour boire une coupe de champagne avec toi, faut-il prendre rendez-vous?

  3. La disparition de Patricia Parry m’a aussi beaucoup émue.
    Dommage de n’avoir pas su avant que vous veniez à Annecy, j’aurais fait le déplacement…
    Partie remise, Frédérique?!!

  4. J’ai honte mais je ne connais pas Patricia Parry! Je vais remédier à cette lacune.

  5. Est-ce alors judicieux de poster un mot sur le blog ? La réponse n’est pas obligatoire, avec un tel emploi du temps on pardonnera à Frédérique. A bientôt à Castelnau.

    • Oui Sylvie, ça l’est et ça me fait plaisir d’avoir de tes nouvelles. Tu es prête pour la lecture du 14 juin ? 🙂 Tu t’entraines pour Castelnau ? 🙂

  6. Bonjour Frédérique, pas de lecture pour moi le 14 juin, mais je serai remplacée. Pour Castelnau, je me prépare et j’espère bien avancer, je vais déjà repérer le trajet. A bientôt.

    • Ah mais oui, c’est vrai, tu me l’avais dit. Prépare-toi bien car le stage est confirmé. Il ne reste plus que 4 places de disponibles ! Castelnau, nous voilà.

  7. Courage, Frédérique !


[top]

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *