A partir d’aujourd’hui, j’entame une collaboration avec le site enviedecrire.com. Ma première chronique est en ligne et on m’y retrouvera tous les seconds mardis du mois. Une vidéo de présentation donne la parole à trois des ateliéristes qui m’ont suivie lors du projet des « Correspondances impertinentes« ,  projet – je le rappelle – monté à l’initiative de la boutique d’écriture du grand Toulouse.

 

Crédit Photo Frédérique Martin

31 Responses to Enviedecrire.com
  1. un ordinateur sous la main, et le plaisir de revenir ici et là, vite mais bien 🙂

  2. […] This post was Twitted by _chsanchez […]

  3. Quelle énergie, Frédérique!! Je me sens un vieillard soudain ce dimanche matin! (Faut que je me mette aux épinards!) Bravo! Si elle n’ l’était déjà depuis longtemps, je dirais que Toulouse va devenir une ville capitale! 🙂

  4. Il a raison notre Pluplu, tu as une belle énergie et ta pugnacité à devenir écrivain me bluffe. Tu es comme les personnages de Benda Bilili, tu y crois si fort que ça finit par arriver.

  5. quel courage madame de vous exprimer ainsi !

  6. Bonjour Frédérique.

    Bon, j’ai regardé avec intérêt le petit film (petit par sa durée) auquel votre lien renvoie. Un moment délicieux, vraiment. Ah oui, sur un plan mobile de quelques secondes, j’ai cru voir le marcheur (et charmeur) François Mitterrand à Latché – me trompé-je ?

    Sinon, cette question : stylographe ou clavier-écran ?

    À part ça, je vous embrasse et j’espère vous lire longtemps.

    • @ Christophe : 🙂 Vous vous êtes trompé, bien sûr. Ce FM là avait… disons…un embonpoint que je n’ai pas. Pour vous répondre, stylo pour le premier jet et clavier dans un second temps. Moi aussi je vous embrasse (nous devrions nous lire mutuellement longtemps :0)).

  7. (Et ma maman? Quelqu’un aurait aperçu ma maman?)

  8. Heureusement que tu doutes! Tu serais imbuvable sinon, comme tous ceux qui ne doutent de rien
    T’aurais pas vu un clébard fou vers chez toi ? 🙂

    • @ Zoé : Non, il doit trainer ses pattes dans de nouveaux lieux, l’infidèle 🙂 (Et imbuvable, MOI ! C’est absolument impossiiiiiiiiiiiiiiiiiiiible, j’ai suivi une formation pour ne pas l’être.)

  9. Donc, ma Fredaime, suis allée commenter là-bas directement, et je te redis tout mon enthousiasme ici.
    (Tu marches très bien, en plus je trouve, Beautiful…) :0)

  10. On a bien envie de se joindre à cette balade-sourire: la meilleure façon d’écrire, c’est encore la nôtre, c’est de mettre un pied devant l’autre et de recommencer! Bouge pas, j’arrive avec mon toutou à moi (le vrai, hein, pas l' »aussi »!) 😉

    • @ Kiki : Les balades à plusieurs, c’est bien aussi. Un pied devant l’autre et recommencer tous les jours, moi ça me va. C’est quel genre ton chien (pour que j’en parle à ma chienne :0)) ?

  11. Un « dégriffé », un toutou pas vraiment de marque, quoi! X griffon-border collie a écrit le véto à sa levée d’écrous SPA, noir et plastron blanc aussi, ils devraient bien s’entendre! 😉

  12. Très intéressante initiative, et belle sincérité.

  13. … Mais… vous avez un accent ?…

  14. J’aime beaucoup ce texte sur l’envie d’écrire et les difficultés de la concrétisation, le temps qui passe (parfois très long) entre le premier mot écrit et un manuscrit achevé, la peur d’écrire. Tous ceux qui veulent écrire vraiment, se confrontent à cela, et je me reconnais beaucoup dans ce témoignage; pour l’instant j’en suis à la phase « encouragements d’éditeurs ». Certains jours, je serais prête à jeter l’éponge mais votre chronique me donne de l’énergie pour persévérer. Merci à vous, donc.

    • @ Marie : C’est un joli témoignage que vous me laissez-là et je vous en remercie. La persévérence, la ténacité et la patience sont trois des vertus que nous devons apprendre à cultiver dans ce domaine. Sans aucune certitude… ce qui laisse toute sa place à l’espérance. Car rien n’est acquis, même quand on a publié plusieurs livres. Donc, courage :0)

  15. L’important n’est pas le but … mais de savourer le parcours 😉

    La délicatesse et la complicité aussi, mais vous l’avez !

    Mes meilleurs sorts à vous.

    • @ Sorcière : Le sabbat entre dans ma maison, prenez place et faites donc venir vos petits golems avec vous. J’aime élargir le cercle. J’accepte vos sorts avec plaisir. Recevez mes voeux en retour.


[top]

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *