Christophe HAUNOLD
Christophe HAUNOLD

Est-il encore besoin de le présenter ? Depuis trois ans que nous travaillons ensemble, je suis toujours saisie par l’étendue de sa palette. Christophe Haunold  ne se tient jamais là où on l’attend, la bougeotte, la peur de s’ennuyer peut-être, le désir de vivre plus, trés certainement.

Compositeur et interprète, Christophe est un musicien complet qui brille en soliste autant qu’il est un accompagnateur attentif et doué. On le trouvera indifféremment à la chapelle des Carmélites, dans un piano bar, ou à l’ombre des platanes sur une place ensoleillée. Pianiste et accordéoniste, il se promène depuis peu avec un harmoniflûte qui lui vient tout droit d’Inde, coffret de bois blond doublé d’étoffe pourpre, dont il a expérimenté l’étonnante sonorité lors de notre dernière lecture publique.

Voilà un animal musical qui connaît tous les morceaux les plus populaires, accompagne au débotté une improvisation de chants lors d’une soirée, éblouit son monde avec des mélodies qui lui appartiennent, improvise un bal où chacun se lève, et puis prend place en habit derrière un piano noir, seul dans un puit de lumière.

Ajoutez à ces multiples talents, une voix à la Michel Legrand (pour l’entendre, il faut assister à la lecture musicale de Papier du sang quand nous interprétons ensemble Les pêcheurs de prières), une chevelure de savant fou, un goût immodéré pour les expériences musicales, une capacité de travail hors du commun, et vous obtiendrez un assez juste portrait de l’homme avec lequel j’ai le privilège, parfois, d’entamer ce pas de deux où la musique et les mots se dénudent et frissonnent.

Tango, tango,
a la derecha, a la izquierda
agua ardante.

Une pensée pour Dominique Autié qui nous quittait, il y a un an déjà.

Harmonuim portatif ou Harmoniflûte

Harmonuim portatif ou Harmoniflûte

Pour ceux qui voudraient le découvrir, ces prochaines semaines :

La Pair’ Royale (Swing, musette et musique du vaste monde : duo clarinette accordéon avec Matthias Meier, compositions et reprises)
jeudi 28 mai 2009 à 21h, concert au Cherche Ardeur à Toulouse (40 rue des Couteliers, tél 05 61 55 27 22, métro Esquirol) concert à la couronne
jeudi 11 juin 2009 à 12h30, concert « La Pause Musicale » salle de L’Occitanie à Toulouse (11 rue Malcousinat, métro Esquirol) concert gratuit

Festival Passe ton Bach d’abord (en duo avec Sylvain Picard, Tuba solo de l’Orchestre du Capitole, et des invités surprises) à Toulouse :
samedi 6 juin de 18h à 18h30 à la chapelle des Carmélites
dimanche 7 juin de 12h à 12h30 dans la cour de la maison d’Occitanie

GALAWA (compositions, chansons en français, quintet)
samedi 20 juin 2009 concert en soirée à Grenade sur Garonne
dimanche 21 juin 2009, Fête de la musique en début de soirée à Colomiers

TYM Marino (compositions, chansons en français, quartet)
jeudi 9 juillet 2009 concert en soirée au Mandala, Toulouse
samedi 18 juillet 2009, 15h showcase à Cultura, Balma

7 Responses to Être accompagnée
  1. Certains ont bien de la chance …d’avoir une si belle plume pour parler d’eux … ! Ce sont de telles invitations qui me donnent parfois le regret d’être dans mon coin d’Ariège … et un peu éloignée de ces rendez-vous ! ce qui est sûr, c’est que tu es bien entourée, Frédérique et qu’il va me falloir vraiment t’écouter en lecture; l’envie est là !…mes mes propres activités (et créations ! ) m’éloignent parfois de celles des autres. Pour l’heure ) je mets la dernière main (quelle image !) à mon hommage à Barbara avec Ju’L et pour cela je pars demain à paris …

    • Chère Juliet, je comprends tout à fait ce que tu ressens. Moi-même, du fond de ma campagne que j’aime tant, je me sens parfois (et j’y suis en vérité) à des années lumière de Toulouse. Alors Paris, Londres, Berlin, le vaste monde, je ne t’en parle même pas. Et si tu nous racontais ton hommage à Barbara…

  2. […] est entre les mains de Christophe Haunold. Vous avez entendu l’intro de notre lecture musicale Papier du sang. Reconnaissance et […]

  3. Tombé ici par hasard, c’est un grand plaisir de lire toutes ces belles choses…. parce que c’est beau et bien écrit, et parce que ça parle de Christophe, que je pratique moi aussi (musicalement, vous l’aviez compris), et qu’il vaut bien ce qui est dit sur lui… A trés bientôt, on s’est déja croisés, mais la prochaine fois, je resterai pour vous écouter. Galawa

  4. […] Lecture musicale à Tarbes Lundi 9 juillet 2012 29 octobre 20125:30 au7:00 Dans le cadre de la Décade organisée par l’Atelier Imaginaire, lecture musicale en avant-première « Le vase où meurt cette verveine » à 17H30 au Conseil général. En compagnie de mon complice Christophe Haunold. […]

  5. […] cette occasion, mon complice Christophe Haunold et moi-même donnerons en avant première la lecture musicale que nous avons montée autour de mon […]


[top]

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *