Du fond de mes nuits lombéziennes où je savoure la joie d’être intensément présente, j’étire les heures autant que possible pour que sept jours me durent toute une année. Après avoir écrit une grande partie de la journée, après avoir longé les bords de la Save, juste avant d’aller retrouver les livres de ma table de chevet, je me promène nuitamment dans la blogosphère assoupie.

peinture-jacki-marechal-2

Les toiles qui illustrent ce billet sont de Jacki Maréchal. C’est un avant goût consenti par le peintre et choisir fut un vrai crève-coeur. Il faut prendre le temps de lui rendre visite dans sa galerie, et offrir en hommage au talent de l’artiste tout le temps de contemplation qu’il mérite.

peinture-jacki-marechal-3

Il y a de belles rencontres qui s’imposent d’elles-mêmes comme une évidence. Je remercie Raymond Alcovère dont le blog sensible, drôle et intelligent est une mine dans laquelle je ne me lasse pas de creuser.

Taisons-nous, il y a déjà tant à découvrir avec ces deux-là. Taisons-nous pour laisser filer la nuit, les pigments et la poésie :

Mais tout pourrait être dit
d’une autre manière.
Je ne peins ici qu’un visage
presque inexistant
fait de fulguration
de frisson et de désir.

peinture-jacki-marechal

Y todo se podria decir
de otra manera
Aqui solo pinto un rostro
casi inexistente
hecho de fulgor
temblor y deseo.

Le songe du Figuier en flammesLuis Mizon – Edition Folle Avoine

14 Responses to Jacki Maréchal
  1. Frédérique, c’est un plaisir de partager le terrain public de votre blog. J’espère que ces jours de résidence continueront de vous accorder leur offrande de plénitude et de liberté… Votre journal semble s’écrire naturellement et coule comme source au soleil, on y sent l’intense bonheur de la solitude, celle qui ressemble à notre regard vers les cimes de peupliers doucement bercés par le vent.
    « Ecrire, pour retisser le fil brisé de la fraternité chez les hommes » dites – vous – idée dont j’apprécie particulièrement la symbolique portée – voici en convergence ce que j’écrivais de mon côté il y a quelques temps : « Chemins de traverse et lignes de fuite, mesurent sans jamais saisir, la moitié ombre ; cette part dont la disharmonie alors éblouie par l’air se colore de l’équilibre du regard de l’autre. Le partage de l’autre regard, promeneur à son rythme, à son niveau sensible du jour, charge d’une richesse de sens, la rivière où ricochent les reflets, qui seuls rendent à ces quelques centimètres carrés de l’œuvre, l’éclaircie à leurs parts obscures. »

  2. J’ai été fasciné par le deuxième tableau du Général, que dis-je, du Maréchal possédant déjà à mes yeux, quelques étoiles.
    Je ne le connaissais pas et grâce à Fred, c’est fait.

    • Bonjour AK,

      Ce qui me fascine, moi, c’est de recevoir sur ce blog un message qui me vient de la lointaine Afrique. Je t’espère toujours en bonne santé. Merci d’être passé me rendre visite et m’avoir laissé ce témoignage de ta venue. Il faudra que tu m’envoies une photo de toi au Bénin, en attendant d’avoir le plaisir de te revoir par ici.

  3. […] de quoi lire jusqu’à la fin de l’été. Oui, mais. Je tiens à vous avertir que Jacki Maréchal, dont vous connaissez les peintures si vous suivez ce carnet, a publié le tableau ci-dessus […]

  4. Bienvenue, dites vous sur la page d’accueil de votre blog. Bienvenue à vous donc, dans le labyrinthe de mes mots crus comme chair nue.

  5. […] la même occasion, je vous rappelle que Jacky Maréchal expose en ce moment même et jusqu’au 19 décembre prochain. Il a mis ses tableaux en ligne […]

  6. Tous les poncifs graphiques de la post-modernité qui croit braver les interdits renversés depuis longtemps, quand ils ne sont pas persuadés que l’instinct et le ventre sont bien plus parlants que l’intelligence et la gidouille. Bref, tout ce que je n’aime pas. L’apologie du rien-du-tout qui se gargarise de primitivisme ou de naîveté. Les Pompiers d’aujourd’hui.

  7. bonjour je trouve que les tableau de Jacki Marechal sont vraiment geniaux

    Lou (sa filleuil)

  8. Bonjour Frederique

    Je découvre aujourd’hui par hasard cette suite d’échanges. Merci d’avoir permis et soutenu tout ça, c’est vraiment chaleureux de votre part. C’était il y a un peu moins de deux ans… Ca fait drôle de répondre avec autant de retard, mais en même temps, c’est très agréable, c’est comme si je voyageais dans le temps !!!
    A bientôt
    Jacki

  9. bel esprit créateur ,normal 🙂 lundissime


[top]

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *