Aujourd’hui – allez savoir pourquoi ? – j’ai envie d’envoyer valser tout ce qui pourrait m’assombrir. Et comme c’est une journée spéciale – et même très spéciale – je vais la saupoudrer de cadeaux et d’humour. Cela clouera  les becs trop acerbes et adoucira les absences. Avec un peu de chance, on pourrait même oublier les paroles toxiques, les concours de crêtes et le manque d’attention qui font partie de l’ordinaire.

Pour celles et ceux qui ont envie d’entendre la superbe Marie Sigal, je propose ces deux improvisations sur mes poèmes. Elle me les a offertes lors d’une émission de radio à l’Utopia. Un cadeau que je vous réservais depuis un petit moment. C’est Laurent Rochelle qui est à la clarinette basse. Eh bien oui, rien que ça.

Un extrait des pêcheurs de prières (Papier du Sang – N§B éditions) :

Clip audio : Le lecteur Adobe Flash (version 9 ou plus) est nécessaire pour la lecture de ce clip audio. Téléchargez la dernière version ici. Vous devez aussi avoir JavaScript activé dans votre navigateur.

Marie Sigal

L’Arbre – tiré de mon recueil inédit « L’Imprécatrice » :

Clip audio : Le lecteur Adobe Flash (version 9 ou plus) est nécessaire pour la lecture de ce clip audio. Téléchargez la dernière version ici. Vous devez aussi avoir JavaScript activé dans votre navigateur.

L’émission dont il est question, c’est Pas Plus Haut Que Le Bord, dont je vous ai déjà parlé à maintes reprises dans ce carnet. Et c’est aussi avec cette fameuse équipe que je vous propose une vidéo de ma dernière chronique. Lorsque le noir se fera en cours de lecture, restez calmes, ne croyez pas à un attentat. Avec un doigt de patience – le majeur fera l’affaire – et deux minutes d’indulgence, vous pourrez apprécier la diction irréprochable de Santa Maria de Las Pacotillas, encadrée par Aymeric de la Mouille et le Jefetito à cravate, notre chef à tous et devant lequel je m’incline. D’autant que grâce à lui, ce texte est accueilli sur le site de l’excellent magazine Friture et si vous suivez l’affaire de près, vous pourrez aussi lire les autres chroniqueurs dans les semaines à venir. Mais que demande le peuple ? C’est ce que je vous révèle à la fin de cette stupide vidéo. (Pas folle, je tiens à ce que vous alliez jusqu’au bout)

 

Vos contributions multiples et variées à cette journée de la joie – obligatoire et non remboursée par la sécurité sociale – sont les bienvenues dans les commentaires ci-dessous ; voire expressément conseillées sous peine de représailles Pacotillaciennes. Hijos mios, vamos a bailar !

48 Responses to Journée de la joie
  1. C’était il y a dix ans, deux grandes tables dehors. Putain con, dix ans ! Frédérique, une seule chose m’ennuie depuis tout ce beau temps (huit livres, tout de même !), je n’ai jamais osé te la dire… oui, tout ce jambon que je me sens obligé de manger quand je passe par En Bouyssel, tu me parles tellement de ce Monsieur Huc ! Tu me l’as même présenté. Alors Monsieur Huc lui aussi est un peu devenu mon ami. Je le regarde caresser le jambon de son grand couteau. Aller à l’os. Comment ? Un jambon comme gâteau d’anniversaire, ça ne le fait pas ? Au pays d’Huc, si ! Je t’aime !

    • Oui Gilles, c’était il y a dix ans et j’ai une photo où nous sommes tous les deux, tu venais d’arriver en train. Associer Monsieur Huc à mon anniversaire, quelle bonne idée 🙂 Dès Samedi il en sera informé ! De toute façon, il va finir dans un de mes livres, je l’ai déjà prévenu. Moi aussi Gilles, mon irremplaçable, je t’aime.

  2. Merci pour ces beaux cadeaux, Frédérique! La journée s’annonce belle, belle, belle! grâce à vous! Je vous embrasse

  3. Même là je ne suis pas la « prem »! C’est un scandale! Malgré tout, je te souhaite un joyeux anniversaire et une journée radieuse sans bec ni crête! Que de la douceur……..

  4. Joyeuse Anniverveine, Frédérique!

  5. Chère Frédérique, aujourd’hui on ne boira pas de Verveine, mais du Champagne.
    Un très bel anniversaire

  6. Deux bien beaux cadeaux que t’a faits Marie Sigal! C’est un régal de l’écouter! Merci à vous deux!

  7. Hello Frédérique,
    Mille bons vœux pour ton annif et que ta belle verve(ine) créative nous enchante encore et encore, jusqu’à plus que haut que le bord ! 🙂
    Kikisssss

  8. Je vous souhaite, encore une fois, un bon anniversaire. Que cette journée soit fructueuse, enrichissante pour vous.

  9. Très belle journée à toi, Sainte Marie des Pacotilles, placée sous le signe du « Joyeux. anniversaire » !!!!!!!
    PS : la folie radiophonique te sied à merveille ! 🙂

    • Coucou Claude 🙂 Comme tu le sais, il y a un fond clownesque dans la famille. On finira par faire un duo, tu verras ça, ressuscitant les soeurs Etienne dont nous chantions quelques chansons ensemble. Merci de ton passage, Claude. C’est gentil à toi.

  10. Si mes calculs sont exacts vous venez de franchir un cap symbolique…
    Belle journée de la joie et joyeux anniversaire Frédérique !

    • Un cap Didier ? Que dites-vous là, c’est une péninsule, oui. Un peu lourde à porter, mais il va bien falloir s’y faire. Alors comme ça vous êtes mathématicien ? 🙂

  11. Une belle et merveilleuse journée at Mimi’sister !

    mais quel est le secret de jouvence des soeurs Martin ? peut-être la bonne humeur …

  12. Je viens moi aussi de passer le cap en toute sérénité
    Le plus dur a été fait, ne reste que le plaisir et l’expérience
    Profite!

  13. Bon ben des poutous d’ici, c’est le (bon) jour !

  14. Santa Maria, molto excellente, à son habitude! Et que le cul leur pèle aux obstinés de leur race. Bon anniv’ Frédaime. On attend le prochain opus de FM avec (im)patience et on espère que PPHQLB perdure pour notre plaisir à tous.

    • Merci Zoé, PPHQLB devrait vous réserver de nouvelles surprises à la rentrée. Quand à mon roman, j »y travaille. Ou alors, c’est peut-être bien lui qui me travaille, va savoir 🙂

  15. Un billet qui trouvera bientôt sa place dans cette journée : http://www.lignesdevie.com/2013/07/odeur-lys-rene-guy-cadou/

  16. En fait, je suis spécialiste des comptes ronds ;o))
    Je trouve 50 un beau nombre, c’est celui du partage: ne dit-on pas fifty/fifty ?!?

    • C’est une façon de voir les choses Didier, en effet 🙂 Quelqu’un que j’aime beaucoup et qui ne manque pas d’humour m’a souhaité un bon mi-centenaire du haut de ses 80 ans. Un joli compte rond, également.

  17. Joyeux Noël !!!

  18. শুভ জন্মদিন আমার বন্ধু
    Śubha janmadina āmāra bandhu

  19. Bonsoir Frédérique,
    Je vous souhaite un très très bel anniversaire. Et merci pour le partage des cadeaux

  20. Bon Annivetsaire ! Il est encore temps… J’ai adoré votre chronique ! Superbe alliance d’humour et de détermination à dire ce qu’est :l’essentiel.
    Merci encor

  21. Certaines journées passent, d’autres s’enlisent, ou encore étonnent. Aujourd’hui pour toi cette journée spéciale sera je l’espère une longue et scintillante chaîne d’amitié , de fraternité et d’intérêt.
    BON ANNIVERSAIRE
    Un tout petit maillon d’une simple mobilisation pour un anniversaire participatif
    Christine

  22. Euh… comme d’hab, j’ai raté le jour J, mais le coeur y est !
    Alors très très bon anniversaire en retard, et puis puisque j’y suis,
    très très bonne 5ème journée après ton birthday (donc demain) !
    Et joyeux Noêl !
    Gros bisous madame

  23. Il y a quelques jours, j’ai reçu un joli cadeau, même si ce n’était pas (encore) mon anniversaire, celui de mes 50 ans…
    Une pierre angulaire qui s’appelle « Passer ».
    Des mots que j’ai faits miens, tes mots sur ce que je ressens, sur ce que je vis, profondément.
    Une « petite cantate légère » qui depuis joue dans ma tête, obstinément.
    Merci

    • @ Pierre : Des mots écrits il y a un moment déjà et qui ont mis bien longtemps à vous arriver. Mais l’essentiel, c’est qu’ils aient fini par vous trouver. Merci à vous pour votre lecture et ce retour.


[top]

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *