A LIRE AUSSI :

Après plusieurs années à parfaire le stage  Du vécu à la fiction, il est apparu nécessaire de prolonger ce premier résidentiel par un nouveau stage né à la fois des besoins exprimés par les ateliéristes et de l’expérience menée avec eux. Faire progresser son manuscrit est la suite logique de ces ateliers. Il peut s’entendre comme leur prolongement, mais sera tout aussi profitable de manière indépendante.

Du vécu à la fiction s’adresse à celles et ceux qui sont tentés par l’écriture et qui en ont une pratique personnelle. Comment porter le texte plus loin que soi ? Comment trouver sa voix singulière ? Ai-je un projet d’écriture en suspens ? Puis-je en trouver un ? Quelle forme prendra-t-il ? C’est tout l’objet de ce stage qui a maintenant plusieurs années d’existence et qui a vu naître de nombreux projets dont certains ont été publiés depuis. Ce stage peut permettre de passer de l’intention à l’acte d’écrire.

Du 2 au 7 juillet 2018  – Nombre de places limité à 12

Écrire se fait en partant de soi pour aller vers l’autre, afin que le texte ne se fige pas dans une écriture de soi à soi. Partir de son expérience pour tendre vers un sentiment que nous ressentons tous, c’est ce qui permet au texte d’aller plus loin que son auteur.

 Faire progresser son manuscrit s’adresse à celles et ceux qui ont besoin de temps et de soutien pour faire avancer leur manuscrit. L’écriture est lancée, parfois bien avancée, mais au quotidien, plusieurs difficultés se conjuguent pour ralentir ou arrêter le processus : priorités familiales et/ou professionnelles, procrastination, découragement, pannes, isolement, limites à repousser… Ecrire s’apparente à un marathon et ce stage peut être une étape décisive pour continuer.

Du 17 au 22 septembre 2018  – Nombre de places limité à 10 – Un bilan est à préparer en amont  et vous sera remis à l’inscription. Ce bilan vise à vous (re)connecter à votre projet et me permettra d’avoir une vue d’ensemble avant de démarrer le stage.

Il n’y a pas à regretter les chemins suivis, les retards pris, ou ce qui a été vécu. En tirer profit pour avancer, en comprendre les mécanismes, c’est ce qui donne un sens à l’expérience. Il m’est apparu que la lucidité devait être éveillée et constamment sollicitée. Si on veut écrire – c’est ce qui nous intéresse ici –  vraiment écrire, alors il vient un moment où l’on doit s’engager et mouiller sa chemise. Car si on ne mise pas sur soi, qui le fera ?

L’association Vère les Arts propose ces deux stages au sein du village médiéval de Castelnau-de-Montmiral. Elle est en mesure de vous guider pour trouver des hébergements sur place, soit dans le lieu de résidence, soit dans le village lui-même. N’hésitez pas à la contacter.

Nicole Jolimoy : 06 63 15 52 19 –  verelesarts@orange.fr

 

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *