Monthly Archives: septembre 2014

On est touché par ce portrait d’une jeunesse désenchantée mais solidaire. L’auteur trempe sa plume dans un réalisme dur et brutal, mais elle n’omet pas d’y apporter une belle dose de sensibilité. Vraiment attachant.

Frédérique Martin construit une partition orchestrale. Au fil des pages, elle déploie toute une gamme de registres de langue, de l’humour à la dérision, de la cocasserie à l’ironie féroce, du trivial au poétique, du tragique à l’épique, en passant par le fantastique. Son texte est scandé par des poèmes en italiques, des images, des métaphores filées.

L’atelier de création littéraire en direction des étudiants est reconduit en 2015 : Durant trois jours, j’animerai à la cité U de l’Arsenal, un atelier ouvert aux étudiants seulement, autour de l’écriture de la nouvelle. Nous nous inspirerons du thème des concours du CROUS 2014/2015  dont la clôture est au 18 mars 2015 : Lumière. […]

Bouleversant, un vrai coup de coeur ! Magnifique roman épistolaire qui nous plonge dans les sentiments humains des plus subtils aux plus exacerbés, jusqu’à l’effroi : « Le vase où meurt cette verveine ». Frédérique Martin nous livre ici les petits secrets de ce magnifique roman d’amour entre deux personnes séparées par la maladie mais […]