LE STAGE 2014 EST COMPLET. IL SERA RECONDUIT DU 27 JUILLET au 1er AOUT 2015.

A la demande de l’association 2JOL, dont l’objet est de diffuser le goût de l’art et de sa pratique, j’animerai pour la deuxième fois un  atelier d’une semaine en résidence cet été, du 21 au 26 juillet 2014, à Castelnau de Montmiral (81). Ouvert à tous, l’objectif de cette résidence est de vous mettre en route sur un projet d’écriture ou de débloquer celui que vous avez en cours. Le thème en sera toujours Du vécu à la fiction et voici ce que je peux vous en dire sans dévoiler le dispositif  :

 

Flyer 2014 bis

 

Je me suis expliquée plus longuement, avec cette chronique « Ecrire pour qui » sur le site enviedecrire.com. Et comme je cherche à m’économiser, je reprends aussi  une partie de la présentation de l’atelier écrite ici même l’année dernière pour la première édition qui fût un succès.

Ah ça y est, vous animez un atelier ouvert à tous ? Courage fuyons ! J’entends d’ici les commentaires : Hou mais c’est loin, c’est long, c’est pas pour moi, c’est trop compliqué, j’ai piscine… Halte-là ! Remettons les coucous suisses à l’heure :

D’abord le lieu. Castelnau de Montmiral est une magnifique cité médiévale du XIIIème siècle, classée parmi les plus beaux villages de France. Et c’est incroyable, inouï même… On peut facilement s’y loger ! Y compris dans le lieu où se tiendra l’atelier. C’est dire si c’est beau, c’est dire si c’est grand.

Une semaine, c’est assez long pour se délester de ses habitudes et entrer dans un autre fonctionnement. Vous aurez (enfin) le temps d’écrire, et comme je le dis dans cette autre chronique : vous trouverez votre rythme ! D’autre part, je m’engage à vous relâcher quelques heures chaque jour afin que vous puissiez vous sustenter et dormir. C’est dire si je suis aimable.

Que vous écriviez déjà ou que vous vouliez vous jeter à l’eau pour la première fois n’a aucune importance. Chacun y va à sa manière, avec  l’intensité qui lui convient. J’ai l’habitude d’être confrontée à des niveaux d’écriture et d’implication différents. Mon travail consiste à vous accompagner dans l’expression de votre voix singulière. C’est vous dire si c’est simple dans le fond.

Enfin, au terme de cinq jours de fouet intensif, le samedi 26 juillet nous donnerons une lecture croisée polyphonique et publique d’extraits de vos textes. C’est dire si j’ai confiance en vous. C’est dire si on vous attend.

Toutes les informations pratiques et le contact pour obtenir de plus amples informations sont à télécharger ICI. En attendant, je profite sans vergogne de votre faiblesse pour vous laisser avec quelques uns de mes ateliéristes auxquels j’ai bien évidemment soutiré ces témoignages après d’épouvantables tortures à base de stylos quatre couleurs, de feuilles coupantes et de plumes d’oie acérées – celles de canard n’étant pas assez résistantes.

…/…

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *