Atelier Castelnau 2015 (7)Les ateliers seront reconduits en juillet et septembre 2018 – dates à fixer.

Inscriptions et renseignements auprès de Nicole Jolimoy :  06 63 15 52 19 – email : verelesarts@orange.fr

Le printemps est arrivé, il est grand temps de se préoccuper de ce que nous ferons cet été. Filons-y tout droit, c’est toujours le chemin le plus court pour arriver quelque part.

Du 11 au 15 juillet 2016, j’animerai mon atelier d’été Du vécu à la fiction  pour le compte de l’association Vere-les-arts, toujours à l’Espace 2JOL de Castelnau de Montmiral (81). Ce sera la quatrième année consécutive, un moment fort et attendu dans mon année. Tous les renseignements se trouvent en cliquant sur ce lien ! . Je suis bien obligée de vous le mettre en rouge car chaque année, sous le coup de l’émotion, vous vous perdez dans ma chronique et ne trouvez pas la sortie de secours.

Le programme reste inchangé, mais il se bonifie grâce à vos retours ! Si vous ne me croyez pas, lisez ce qu’en pense Stéphie, présente l’année dernière : Une semaine avec Frédérique Martin. Cette même Stéphie ayant depuis publié son premier roman chez Mazarine : (Presque) jeune, (presque) jolie, (de nouveau) célibataire.

Vous serez douze ateliéristes. Moi comprise, nous serons treize à table tous les jours. Et foin des superstitions, même quand les chats noirs du village vous rendront visite en procession ! En effet, aucune perte n’a été déplorée les années précédentes, y compris par excès de fou rire. Cependant, si cela vous rassure, munissez-vous d’un kilo de gros sel que vous jetterez par-dessus votre épaule les soirs de pleine lune.

Nous apprendrons à nous connaître et je peux déjà certifier que vous formerez un groupe soudé, prêt à traverser cette expérience dans la complicité et la bienveillance. Certes, il faut vous attendre à bailler de fatigue par moments et à vous décrocher les bésicles. Mais vous aurez vécu durant cinq jours avec, pour et dans l’écriture.

Car il ne s’agit pas seulement de pratiquer quelques exercices stimulant votre créativité. Ce n’est pas non plus une semaine de villégiature où on va se satisfaire de sonnets bucoliques sous le soleil couchant. Non, il s’agit d’un temps que vous prenez pour découvrir votre propre voix et sa singularité. Par de nombreux échanges, le groupe favorise cette rencontre. Vous serez bousculés, touchés, bouleversés, émerveillés, ravis… en un mot, vous serez vivants. On traverse, vous dis-je, et la mer n’est pas toujours d’huile.

Le samedi 16 juillet en fin de matinée, nous donnerons une lecture tissée polyphonique d’extraits de vos textes. Il y aura du public et vous serez tous partie prenante, mais nous en reparlerons le moment venu. Nous terminerons notre séjour par un pique-nique. Comme vous aurez des choses à dire et que vous aurez trouvé la semaine trop courte, je serais obligée de vous pousser dehors. Vous ferez mine d’obéir en vous agrippant aux poignées de porte.

Vous repartirez chacun avec un projet d’écriture sur lequel vous aurez avancé en atelier. Il vous appartiendra de le poursuivre, à votre rythme, de retour dans votre quotidien. Il peut s’agir d’un travail déjà initié et sur lequel vous étiez bloqué ou d’un texte apparu pendant ces cinq jours. La forme viendra en son temps : roman, nouvelle, théâtre, recueil… Je vous engage à lire ce que j’ai écrit à ce sujet dans cette chronique.

Atelier Castelnau 2015 (2)Durant ce séjour qui tiendra ses promesses et comprendra son lot d’imprévisible, je serai également disponible pour des temps d’échange individuels. Je m’appuierai sur vingt ans de pratique quotidienne de l’écriture, des dizaines d’ateliers pour différents publics et une confiance à toute épreuve en ce qui concerne le résultat : Vous écrirez !

Les premières inscriptions sont déjà enregistrées. Lorsque la liste sera close, inutile d’user de menaces ou de subterfuges pour obtenir une place. À l’extrême limite, les pots-de-vin seront tolérés, mais toujours à seule fin d’agrémenter les repas.

 

 

Elles sont venues à l’atelier et elles publient :
Stéphanie Pelerin : (Presque) jeune, (presque) jolie, (de nouveau) célibataireEditions Mazarine – Juin 2016
Marie-Hélène Méli : Voix privéeRevue Saint Ambroise – Octobre 2016

Marie Berthelier : Un jeu maléfiqueJ’aime lire n°477 – Octobre 2016
Sylvie Anahory : Aucune terre ne sera la mienneCairn éditions – Novembre 2016

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *