En 2013

 

 

 

 Bonne année à vous tous

 

 

 

 

 

 

 

Hommes,
il n’est pas question de faire le bonheur à votre place.
Mais,
que n’ouvrez-vous votre cœur
pour y recevoir la tragédie du monde
l’accueillir,
l’embrasser
et par là-même faire de vos bras
le grand berceau de la consolation ?

 L’imprécatrice

(A paraître)

 

 

 

 

 

Cet article a 14 commentaires

  1. Il marche ce site, on dirait 🙂
    Bonne année, nom de dieu de nom de dieu (juron paternel) !

  2. Il a eu peur de mon super webmaster 🙂 C’est pour ça. Bonne année à toi Gilles.

  3. Merci et voeux en retour de santé, bonheur, amour et réussite…

  4. Belle et douce année à vous Frédérique!
    (j’aime ce « à paraître »!!)

  5. Merci insatiable Charlotte 🙂 Ce « à paraitre » met surtout en évidence le fait que je n’ai pas du tout cherché de maison d’édition pour ce recueil de poésie…

  6. Oh! Moi qui allais vous demander « où? », la réponse faite à Charlotte m’attriste…
    Belle et heureuse année, Frédérique!

  7. Ne soyez pas triste Martine, je finirai bien par trouver 🙂

  8. Et tu harcèleras les éditeurs de poésie dans combien de temps ?

  9. Très belle année à vous Frédérique.

  10. Dès que tu me conseilleras Anna 🙂

  11. « Le vase où meurt cette verveine » est et restera mon roman favori pour 2012. Je fais le vœux de renouer avec le même plaisir de vous lire en 2013.
    Bonne année Frédérique, je vous embrasse.

  12. Merci Didier, c’est un sacré compliment que vous me faites et je l’accueille avec plaisir. Bonne année 2013 à vous.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Fermer le menu
error: Les textes et photographies sont soumis aux Droits d auteurs