Écrire en été : Faire progresser son manuscrit

Pour la septième année consécutive, j’animerai un stage d’écriture résidentiel, du 20 au 24 juillet 2020, à Castelnau-de-Montmiral (81), superbe cité médiévale du XIIIème siècle. En immersion totale durant cinq jours, vous prendrez enfin le temps d’habiter votre projet d’écriture comme un élément central et constitutif.

De nombreux atelieristes ont publié leurs livres suite à ce stage et ce sont encore elles et eux qui en parlent le mieux. De ces années de transmission qui trouvent leur prolongement dans les accompagnements d’auteur que je pratique pour des maisons d’éditions, je garde la joie d’assister au déploiement de chacun.e sous le regard soutenant et chaleureux du groupe ; les fous rires à répétition ; les longues conversations en-dehors des temps d’atelier ; les soirées improvisées au jardin ; les confidences que suscite ce temps hors du temps ; les amitiés qui se nouent et dont certaines perdurent bien au-delà du stage lui-même.

Bien sûr, il y a des formations beaucoup plus chères et beaucoup plus courtes, menées par des auteurs beaucoup plus connus. Bien sûr, il y a des propositions en ligne qu’on peut suivre à son rythme, entre une série netflix, un brownie au chocolat et un lolcat sur les réseaux sociaux. Bien sûr, il y a les promesses mirifiques de ces nouveaux sites, qui tous sans exception, vous garantissent sur facture qu’il n’y a rien de plus simple que devenir écrivain (et en plus, on n’a presque rien à faire et même pas besoin d’apprendre à écrire !).

Avec des si, aurait pu dire ma vertueuse grand-mère, on mettrait volontiers les faussaires et leur baratin en bocaux. Gageons qu’il y aurait pénurie de couvercles et de joints pour en assurer l’étanchéité.

Pour celles et ceux qui veulent sortir de leurs charentaises, bénéficier de 25 ans d’expérience en ateliers et en publications, prendre la hauteur nécessaire que leur offrira le Mont-Miral et s’engager résolument dans la réalité du travail d’écriture, je vous donne rendez-vous pour cette nouvelle (et peut-être ultime) rencontre humaine. Je peux seulement vous garantir que vous ne serez pas déçu.e.s et que vous en aurez pour votre argent. Avouez que, de nos jours, tout le monde n’en offre pas autant !

Les premières inscriptions étant déjà enregistrées, lorsque la liste sera close, inutile d’user de menaces ou de subterfuges pour obtenir une place. À l’extrême limite, les pots-de-vin seront tolérés, mais toujours à seule fin d’agrémenter les repas.

Inscriptions, renseignements et propositions d’hébergement auprès de Nicole Jolimoy :  06 63 15 52 19 – email : verelesarts@orange.fr

Article suivantRead more articles

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.