Place aux nouvelles : Cuvée 2010

L’année dernière à la même époque, je vous révélais tous les plus obscurs secrets de la rencontre annuelle qui a lieu sur la place de Lauzerte, à l’initiative de Jacques Griffault, l’inénarrable ordonnateur de la librairie le scribe à Montauban. En collaboration avec René – autre figure sans égal et grand tenancier du café du commerce – et la  médiathèque intercommunale Pierre Sourbié, ce dimanche 12 septembre 2010, il vous sera proposé une belle brochette de trente auteurs plus ou moins frais, des lectures à la carte, quelques débats au pichet, des ateliers d’écriture sur tonneau et de la dédicace en vol au vent. Une pièce montée de cinq recueils clôturera les agapes lors de la remise du Prix de la nouvelle du Scribe – édition n°5 à tirage limité suivant d’où vient le vent.

Nous les auteurs de ce club fermé – mais à forte capacité d’extension – sommes prêts à tout pour rempiler d’une année sur l’autre, même à écrire des nouvelles !   Mais ce n’est pas tout : nous jurons solennellement de goûter sans relâche les liqueurs que René ne cesse d’extraire du comptoir, nous irons nous écouter lire les uns les autres, nous nous baignerons de concert à des heures indues dans la piscine de l’hôtel, nous rirons bruyamment de toutes les plaisanteries, y compris des nôtres. Et nous chanterons à tue-tête au milieu de la place jusqu’à ce que le Lauzertin et sa coquine versent des bacs d’eaux usées sur nos mises en plis. Voilà ce que le dévouement professionnel signifie au sein du concile des trente !

Allez, je ne résiste pas au plaisir de vous mettre à nouveau la vidéo de nos ébats littéraires sur la place de Lauzerte – tournée à l’insu des auteurs – et qui rend hommage  à notre spontanéité, notre joie de vivre et notre  incomparable prestance acquises de longue haleine. Vous savez désormais, où se niche le succès.

Liste des auteurs présents : Alain Absire, Pierre Autin-Grenier, Anouar Benmalek, Claude Bourgeyx, Manu Causse, Dominique Fabre, Georges Flipo, Benoît Fourchard, Françoise Guérin, Éric Holder, Serge Joncour, Marie-Hélène Lafon, Michel Lambert, Fouad Laroui, Yves Lériadec, Marcus Malte, Frédérique Martin, Samuel T. Meyer, Isabelle Minière, Frédéric Monlouis-Félicité, Chantal Pelletier, Danièle Pétrès, Fabien Pichon, Claude Pujade-Renaud, Bertrand Runtz, Annie Saumont, Denis Sigur, Tito Topin, Emmanuelle Urien, Marc Villard.

Cet article a 43 commentaires

  1. Marie-Hélène Lafon ? (Soupir). J’adore ses bouquins. je l’ai vue à ce festival il y a deux ans. Tu la salueras d’ma part ?

  2. @ ADS : Commmmmmment ? Tu-ne-viens-pas , Et pourquoi donc ? (T’as intérêt à trouver une bonne excuse :0))

  3. Vous souhaite le succès à la bouche Frédérique !

  4. @ Kouki : Cette année on va travailler le sourire, je monte un atelier pour auteurs bougons. J’vous inscris Monch ?

  5. Venant d’une source sûre monsieur « René » ne serait plus de la fête, je vous conseille vous et les autres participants de prévoir dans vos bagages une place pour une petite liqueur sinon !!!!
    je vous souhaite un très bon festival.

  6. @ Gascous : Ce nom ne m’est pas inconnu, il me semble l’avoir lu dans l’annuaire des espions du KGB dont un exemplaire (unique et rare) trône dans ma bibliothèque 🙂 Il est impossible que Monsieur René soit absent de grand rendez-vous annuel, c’est impensable, inevisageable… ce serait aussi absurde que Mickey sans mouse. Une séance de torture de vôtre « source sûre » est désormais indispensable ! Connaissez-vous le supplice du hamac ?

  7. Le dimanche suivant j’aurais pu v’nir, c’est con des fois, hein ?

  8. Raaah là là, je serai zailleurs. Je ne vois qu’une solution, te convoquer pour une séance de signature privative dans un p’tit bar d’un certain village. ketendis ?

  9. Je confirme, Monsieur René vient bien d’une source sûre (et intarissable), celle qui coule à flots dans ses petits verres…

  10. @ Ads : Je ne te le fais pas dire :0)
    @ Zoé : ça va te coûter chaud en boisson :0)
    @ Magali : C’est le Renégociant en spiritueux !

  11. Mouhahahahahaha ! Ultra-Fredaime… Alléchant programme.

  12. @ Sophie : Je te le confirme 🙂

  13. Bon, je vais quand même pas dire que je viendrai pas!!! Ça a l’air bien, très bien! (Pour une fois que j’ai une connexion qui semble tenir la route, je peux même pas dire de petites côôônneries! Bravo Frédérique! Quant aux auteurs bougons, servez-leur à boire, parfois ça marche!
    (Et Le dessin de Mr Pittau!! Quel talent! Vous le lui direz?)

  14. @ Pluplu : Je vous croyais aux Indes :0)

  15. Pluplu, c’est les Indes Galantes, de fait. :0)

  16. @FM. Inscrivez-moi ! Pour l’année prochaine.

  17. @ Monch : C’est comme si c’était fait ! (et n’oubliez pas d’écrire quelques nouvelles).

  18. Quoi? Pour les Indes galantes faut s’inscrire? Ecrire des nouvelles? Bon…

  19. @ Depluloin : Dialogues ubuesques 🙂

  20. @ Kiki : Quel oeil ! Merci d’avoir pris le temps de passer pour nous le signaler. C’est amusant, nous parlions de vous (en bien, évidemment) avec notre Sophie nationale, l’autre jour par mail. Il est temps que j’aille voir d’un peu plus près ce que vous faites 🙂

  21. Bonjour Frédérique,

    Je découvre maintenant, … je n’étais pas libre mais j’aurais aimé y aller.

    J’ai quelques nouvelles de terminées, et plusieurs en cours…

    A propos, peut on encore proposer des écrits à la boutique d’écriture du grand Toulouse ?
    – J’ai une lettre de démotivation que je crois chantable sur l’air du déserteur de Vian…

    A+ Jean-Claude

  22. Internationale.
    (C’est la luuuuuuuuuutteuh finaaaaaaaaleuh…)
    :0)))

  23. @ Sophie K : Wkat ? (je reviens de Lauzerte et je suis un peu perdue).

  24. @ JCP : Pour la boutique, le programme est bouclé. Eh bien, je vois que tu ne chômes pas :0)

  25. Je te disais que j’étais pas « nationale » (suite à ton comm’ pour Kiki), hahahahaha ! Donc inter -nationale ( -née, certes, aussi, je te le concède). Pas grave, laisse choir :0)

  26. @ Sophie : C’est bon, j’ai raccordé mes wagons 🙂 C’est vrai, tu as raison, national ne suffit pas à ton tempérament de feu (Mouahahahahaha, je suis VRAIMENT de retour)

  27. @ JCP : Il a dû rire jaune, non ? Moi en tout cas, je ne vais pas la faire circuler dans mon entreprise ou on aura une bronca sur les bras 🙂

  28. Non, ça l’a beaucoup amusé – de la part d’un ancien employé retraité, ça change tout, non ? – d’autant qu’à la dernière strophe, je l’invite à se joindre à moi, excepté qu’il n’a pas l’âge requis … ça j’y ai pas pensé …!

    A+ JC

  29. Les curés du Lauraguais ont les couilles qui pendent (bis)
    Et quand ils s’assoient dessus
    (y z’ont que ça à faire)
    Elles s’écrasent dans leurs jus…
    …………………………………….
    Triste spectacle.

  30. @ Ramon : Votre esprit d’à propos m’enchante.

  31. Y’en a qu’aiment ça les haricots Tarbais.

  32. @ Ramon : En effet, j’en suis.

  33. Alors Fredaime, c’est quand le reportage sur Lauzerte hmmmm?
    Ou autre chose, d’ailleurs. (Je languis)

  34. @ Zoé : 🙂 ça mijote ! ça vient, petite gourmande 🙂

  35. Tiens, Pittau a dessiné Rimbaud dans un Hilton en Angleterre… ou à Aden…
    Faudra expertiser…

  36. @ Ramon : Ah bon ? Moi qui croyais que c’était vous dans votre cuisine.

  37. Rhô là làààà ! Vivement que ce ne soit plus la rentrée, tout le monde a disparu de partout sur le ouèbe. T’es là, toi, au moins !
    Tant mieux.
    :0)

  38. @ Sophie : Je suis là, mais dans une nouvelle organisation dans laquelle je ne me suis pas encore retrouvée. Et toi, tu es là ? C’est vrai que c’est un peu le désert et ce n’est pas sûr que la rentrée soit seule en cause :0)

  39. Je suis là par éclipses, j’avoue, mais c’est pas fastoche… :0)

  40. Mais ouskilé le dessin de Pittau dont parlent Pluplu et puis Ramon ?

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Fermer le menu
error: Les textes et photographies sont soumis aux Droits d auteurs