On se comprend pas.

L’ami Lephauste ayant fermé son blog voici quelques semaines, je remets ici le billet que j’avais échangé avec lui à l’occasion des vases communicants de novembre dernier. J’en profite pour vous signaler que je pars dimanche prochain pour une semaine de retraite, ma semaine annuelle d’écriture. Je n’aurai quasiment pas accès à internet et ce site sera au repos en attendant mon retour.

 

Moi, ce que je comprends pas, c’est que ceux qui boitent dans leur tête, comme tu dis si joliment, t’aies pas envie de les prendre dans tes bras, mais plutôt de leur taper dessus. Tu crois que ça va l’arranger, leur caboche toute vermoulue, les gnons que t’es capable de dégommer en quelques phrases ?

Ce que je comprends pas, c’est qu’il faut toujours que t’aies le dernier mot. Tu peux pas t’arrêter, tu sais pas la fermer. T’as un sac plein comme une boule de billard, et tu sors des trucs pas possibles de là-dedans, des trucs vieux, des trucs moches, des trucs inventés, rafistolés, volés même. Pas commode, pour trouver un mot sympa, un mot drôle ou gentil dans ce tas de fumier. Et puis c’est lourd à trimbaler, je te l’accorde. Mais remarque, personne t’oblige, tu vois. Personne.

Ce que je comprends pas non plus, c’est que tu vois pas le bordel dans tes affaires. Tu dis « me juge pas », et toi t’es un coupeur de tête, t’as pas assez de doigts dans les mains et les pieds pour désigner tous les coupables. Ah là, t’es fort, le premier même, n’est-ce pas ? Tous ces putassiers de bouseux qui te détestent, paraît-il, depuis des lustres, on se demande bien pourquoi. Tous ces tordus, ces ratés, ces foutus dégueulasses qui pourrissent ta vie proprette et bien pensée. Faudrait les zigouiller tous ces affreux ! En plus, il y en a partout, c’est une conspiration.

Toi, ce que tu comprends pas, c’est que j’en sois, de cette espèce dégoûtante qui se trompe des fois, qu’est pas invincible, inamovible et parfaite. Qui rit, qui pleure, qui jouit, qui chante, qui se relève, qui fait avec, qui tient le coup, qui avance, qui y croit et qui t’emmerde. J’ai peut-être qu’un seul talent comme tu dis, je suis peut-être socialement qu’une bouse, peut-être. Mais question cœur, je risque pas de me gaspiller, oh non, t’inquiète pas. J’en ai pour tout le monde, y a même du rabiot. T’en veux pas ? C’est pourtant pas faute de te l’avoir proposé.

Finalement je vais dire que t’as raison : on se comprend pas. C’est la morale de cette longue histoire. C’est ce qui arrive aux gens trop campés sur leurs jarrets et qui font des plans d’épargne avec l’affection. On se comprend pas. Mais quand même, je me demande ce qui me permet de supporter tout ça et ce qui m’a retenue de te claquer ta putain de porte au nez, depuis tout ce temps. Ouais, ça m’interroge, même si je connais la foutue réponse. Ce que j’aurais voulu c’est que tu la trouves aussi. Elle traînerait pas des fois, t’es sûr, dans ton sac à caca ? 

Cet article a 74 commentaires

  1. Fredaime, je suis aussi d’une espèce dégoûtante. Na.
    :0)

  2. @ Sophie K : Vraiment ? Et c’est aussi de naissance ?

  3. Savoir qu’on ne se comprend pas … c’est déja se comprendre … IL existe là bas trés loin vers le pôle nord des oiseaux qui nichent tout en haut des falaises de glaces . ILs pondent leurs oeufs en équi-libre au bord du vide . Lorsque les oisillons ont suffisement grandi leurs parents s’en vont alors il est temps pour les oisillons de se lancer dans le vide immense car ils ne savent pas encore voller ……. Etrange façon de se comprendre que celle là et pourtant s’en est une aussi car un jour ensemble ils volleront dans le même ciel et plongeront dans le même océan …. Se comprendre sans savoir qu’on se comprend , ce n’est pas se comprendre … et pourtant …….

  4. J’aime bien quand on peut lire ta prose entre tes chroniques. Ça me donnerait presque envie de te réinviter à un Vase communicant. Mon tout premier était déjà avec toi. Cependant, mon carnet de bal est plein jusqu’à la fin de l’été. Septembre peut-être ?

  5. Moi aussi, j’adhère entièrement à cette espèce dégoûtante, je persiste et je signe. Je laisse la vie proprette aux coupeurs de tête, aux fouteurs de merde, aux casse-couilles and so on! Mais ceci dit, personne n’est parfait ni éternel….

  6. j’ sais pas quoi dire (je sais, c’est vacances pour les oreilles). Bon, tout ça roule sur des malentendus fondamentaux. D’une façon ou d’une autre, on campe tous sur nos jarrets. Y en a qui attendent beaucoup des autres, et certains autres n’attendent rien. Ça s’ résume un peu à ça. D’où les conflits sans arrêt. Pis y a aussi ceux qui s’en tapent de tout c’ bordel. Moi, personnellement, j’ m’entends bien avec ceux qui attendent rien des autres. 😀
    Oh et puis, les découillus, j’ les emmerde. Les thésauriseurs, les p’tits banquiers à la manque, les branleurs de la finance humaine, j’ les ù^;?=**$£`!!!!

  7. @ Monch et Babeth : Vous aiguisez vos couteaux au même endroit ? J’aime bien « découillus », on voit les poils, c’est trés parlant :0)
    @ ADS : T’es trop gentille, tu le sais ? On s’en reparle vers septembre, si t’en a pas marre de valser.
    @ ZOE : Vous oubliez ceux qui font exprès de ne pas comprendre.

  8. @Zoe: c’est très poètique ce que vous écrivez, mais cela reste du domaine de l’uthopie, car tout le monde il est pas beau et tout le monde il est pas gentil, loin s’en faut; c’est la diversité (le mot étant très à la mode, je l’emploie), celle qui fait que tous les hommes sont l’homme.

  9. Bonjour Frédérique.

    J’aime bien l’expression « service compris ». J’aime bien aussi « ces vices qu’on prie », au rang desquels je « range » l’écriture.

  10. @ Christophe : Oui, j’ai vu effectivement, que vous aviez maille à partir avec le taulier du Paradis. Vous en êtes encore tout imprégné :0)

  11. Entre nous, chère frédé (on dirait le nom d’une hobbite), je souscris les pieds et poings liés à ta demande d’emprunt.
    Je dirais même mieux, si cela pouvait me raccrocher les wagons pour que je m’y remette, au pinceau, recoller le vase et renoyer le poisson pour de bon, avant qu’il ne soit trop tard, je serais heureux…

  12. @ Vinosse : Alors c’est entendu, tu es mon invité pour le mois de juin et je m’en réjouis. Merci. (entre nous, on m’a beaucoup appelé Frédé, et certains amis encore, mais ce n’est pas ma tasse de thé. Je préfère mon prénom en entier. :0)).

  13. Bon, on va clore le débat. Y a rien à comprendre. Voi-là. 😀
    Mais non, j’en vois qui râlent au fond d’ la classe… leur faut des complications et patati patata… blablabla bliblibli…
    Kessk’on peut s’emmerder avec certaines choses !!!! Pffff !!!!!
    Et on s’ demande pourquoi Tchékhov disait qu’il écrivait des pièces comiques, et qu’il s’ bidonnait comme une baleine en lisant « la cerisaie » ? C’est pourtant clair comme du Kafka ! 🙂 🙂 🙂

  14. @ Monch : Mais allez clôre les débats plus loin ! Faut que ça tienne jusqu’à mon retour, me bousillez pas mon effet. 🙂 (Alors lui, il vient, il clôt les débats, il fout les gens dehors et il me laisse tout le ménage, les papiers gras, les mégots et les chewing gums collés sous les chaises à côté des crottes de nez).

  15. C’est de qui ce beau texte? C’est pas clair!
    Babeth est en pleine forme!
    Mon chien aussi!
    Moi, m’en fous, j’aime personne, personne ne m’aime, j’me plains pas!

    Une semaine? Pfff…

  16. @ Depluloin : Ben il est de moi, pourquoi ? De qui voulez-vous qu’il soit ? Ne me dites pas que vous êtes fâché à cause de ces histoires de répétition. Personne ne vous aime ! Pluplu, ne faites pas l’enfant, moi-même je vous ai dit le contraire tantôt. Pffffuuut.

  17. @Depluplu: tu vas pas bien? On te fait des misères? Je viens de suite! Tu me raconteras!

  18. Je déclare officiellement Vinosse Grand gagnant des commentateurs de ce blog, puisqu’il vient de franchir en petite foulée, et avec l’élégance qu »on lui connait, le 200ème commentaire du billet des 807 qu’il avait déjà inauguré en fanfare avec son désormais célébrissime  » Les éditions du Transit : c’est chié ».

  19. C’est une bien belle victoire! On l’arrose? Si oui prévenez-moi! Je vais bientôt manquer de temps! Faut aussi que j’aille boire le café chez Ads! Ah les mondanités!!!

  20. @ Babeth : T’as pas commandé de mojito ? Tu vas le regretter, viens pas siroter dans mon carafon après :0) De toute façon, depuis que Madame de Sandre a déménagé, elle nous snobe. Elle est passée rive droite. (ça va bien avec son bronzage UV et sa couleur platine).

  21. J’peux pas croire qu’Ads nous snobe! C’est impossible! Elle est bien… elle est trop…elle…J’en perds mes mots! Tu les as pas vu passer?

  22. @ Babeth 31 : Ah non pas de mots ici, je trouve ça dégoûtant !

  23. Frédérique, rique, rique! Oh pardon ! Alors c’est toujours la même chose, faut être soit le premier, soit le dernier,mais pas noyé dans la masse des petites mains. Pffft.
    Je me souviens de ce billet chez Lephauste mais pas de mon commentaire. Faut que j’en invente un nouveau. Bon, je reviendrai pour le 200ème. 🙂

  24. @ Zoé : Meuh non Zoé, sois pas jalouse. Je déclare Zoé grande commentatrice n°23 de mon billet « On se comprend pas » dont le titre prémonitoire devrait me garantir un tabac !

  25. J’avais un doute avec L’ami Lephauste mais après lecture, non bien sûr! Une histoire de femme au caractère de cochon, ça ne peut être que de vous! … Non! pas le balai! pas le balai! 🙂

  26. @ Depluloin : Mais non, vous n’avez pas mal, puisque vous avez l’habitude. (Qu’on me passe le balai brosse, il est plus efficace).

  27. A mon avis , faire exprés de ne pas comprendre c’est le plus sûr moyen de cacher qu’en fait on ne comprend vraiment rien et j’en parle en connaissance de cause .

  28. En fait j’ai jamais rien compris aux histoires de familles …
    Et , tout à coup , là , j’ai compris que ça me faisait penser à ma famille à laquelle je n’ai jamais rien compris et que c’est pour ça que je venais là et que fatalement je n’y comprenais rien puisque c’est comme une famille avec ses histoires et que …. Bon , c’est fou comme truc ! Merde ! y se sont jamais apperçu que j’y comprenais rien . Je fais super bien semblant de ne pas comprendre tout en ayant l’air de le faire exprés , alors que je n’y comprend vraiment rien .
    Finalement il n’y a peut-être que moi qui comprenne vraiment . Mais alors ailleurs , trés ailleurs ….

  29. Voila , je ne passerai plus vous embêter sur votre globe .
    En fait je n’ai rien à vous dire , ni à vous ni au réste de votre famille bloguésque . Ce que j’ai compris ? je me le garde

  30. @ ZOE : Je crois avoir fait preuve de courtoisie avec vous, ce qui n’a pas toujours été votre cas. Il n’ y a pas de famille bloguesque dont vous seriez exclue comme une victime. Il y a des gens qui viennent ici parce qu’ils en ont envie et qui conservent une certaine tenue les uns envers les autres. Je suis ici chez moi et c’est ainsi que je l’entends. Votre sortie est méprisante et c’est tout à fait dommageable, car c’est le souvenir que vous laisserez derrière vous. Je vous souhaite une bonne continuation.

  31. On s’chamaille ?
    Ah, ces humains…

    Pour répondre à ta question, ô Fredaime, oui, c’est de naissance. Et ça ne part pas au lavage (même avec du mir, pfff)…

    ;0)

  32. (Autre question : si tous tes commentaires sont modérés comme les miens, comment qu’on va discuter entre nous (et parler de toi) quand tu seras au turbin pendant une semaine ? Hein ? Dis ?)

  33. @ Sophie K : Il te suffira de tenir salon chez toi et de faire un billet intitulé « Frédaime » ou un truc dans ce genre. Ils vont s’en donner à coeur joie :0)

  34. C’est long une semaine….

  35. @ Vinosse : Si tu ne prépares pas une vacherie juste après, je dirai que c’est gentil Vinosse. Il est possible que je puisse accéder une fois ou deux à internet, mais rien n’est sûr.

  36. @Frédérique: Que vais-je faire sans toi? Je vais demander à Depluplu de m’accueillir! J’veux pas que tu t’en ailles!!!Bouh!!!

  37. @ Babeth 31 : Tu t’occuperas des petits et tu aèreras la maison en mon absence. Pleure pas, je reviendre :0)

  38. Je crois que l’objet de cette lettre gagnerait beaucoup à faire un peu de vélo. Ou alors il ne boit pas encore assez.

  39. @ McComber : Option vélo, sans hésitation :0)

  40. Comment qu’y fait macomb-air pour avoir sa photo ?

  41. @ Vinosse : Aucune idée, je n’ai rien fait de mon côté.

  42. Moi aussi j’aimerais savoir. Je vais demander à Anna.

  43. Et si vous interrogiez directement l’homme à la photo et au vélo :0) ?

  44. J’ose pas! Je suis timide.

  45. @ Babeth 31 : Ma grand-mère disait : « Il vaut mieux entendre ça que d’être sourde ». :0)

  46. Pour avoir votre photo, créez vous un avatar (un masque, quoi !) sur http://fr.gravatar.com/
    Attention, il sera affiché un peu partout…. mais c’est le but !

  47. Babeth!! Allez hop! Un p’tit tour à Paris? Folies Bergères et tout le toutim!

    Et puis je te ferai des gratins dauphinois de chez Picard, je te dis que ça! 🙂

  48. Il a raison Mon chien aussi : Kafka n’était pas kafkaën.

  49. Peut-être, mais Joyce était joyeux.

  50. Babeth? C’est toi là-bas dans le noir? M’enfin, tu aurais dû mettre ta photo… tu sais, celle où tu es sur ta moto… mais si! Raaah!

  51. @Gilles: je me suis « gravatarisée » avec succés (pfft, qu’est-ce que je suis douée!)! Par contre est-ce normal que l’avatar ici présent tape l’incruste et ne veuille pas céder la place à un autre?
    Je fais appel à tous les doués présents; ils auront droit à ma reconnaissance champêtre!

  52. @ Babeth 31 : Mais c’est bien ton petit pioupiou qu’on voit !

  53. Alors pourquoi MOI je ne le vois pas?!

  54. Ben je ne sais pas babichou31, moi je vois un pioupiou sur fond jaune. Change-le pour voir ?

  55. Babeth en piou piou?!!! Oùça? où ça?!! 🙂

  56. 57ème, non mais! Alors Fredaime t’es où, t’es partie ou pas ? Faux départ ? Valse hésitation ?
    En tout cas, le lascar que tu décris eh ben j’en ai connu des comme ça, mouais, des qui savent tout, sont sûrs de tout, n’écoutent rien et ont le coeur sec comme un vieux pruneau. Et ton billet, il me donne l’idée d’exhumer un des miens sur le même thème : « monsieur je sais tout mais je n’en ferai rien ». Je vais essayer de remettre la main dessus (pas le temps d’écrire en ce moment)

  57. @ Bravo Zoé ! 57ème ça se fête ! Je pars dimanche pour toute la semaine. Vous vous en sortirez sans moi ?
    @ Depluloin : Ben là, sous vos yeux :0)

  58. @Frédérique: voilà! J’ai mis mon piou piou n°2, et il y a toujours pour moi la même fleur! Que fais-je? Je balance l’ordi par la fenêtre?

  59. @ Babichou 31 : Je vois, je vois… un magnifique titi qui semble aussi effaré que sa propriétaire. Feme tout et rallume pour voir !

  60. Vraiment magnifique ce Titi. Si si, je t’assure. Il faut demander à Gilles, je vois que ça. GILLES ! GILLES !

  61. Babeth!!! C’est mimi comme tout!! Mais est-ce toi? Ah, je vais chercher dans mes archives! Je verrais bien quelque chose sortie de la Petite maison dans la prairie! 🙂

  62. Rôôôoôoôh ! z’ai cru vouar un p’tit titi ! 😀

  63. @ Monch : Réplique d’un chat célèbre. Vous voudriez peut-être changer de condition :0)

  64. J’aimerais savoir qui sont les gonzes et les gonzesses dont on voit une raie apparaitre à gauche en accueil !

    Z’ai cru voir un attali…pas gros.

  65. @ Vinosse : Aucun Attali, ni gros, ni maigre. Juste des femmes et des hommes de ma connaissance et qui ont accepté de se prêter à ce jeu. J’espère en rajouter de nouveaux prochainement.

  66. C’est un leurre, tes apparitions ailleurs qu’ici???

    (c’était juste pour passer à 69 !!!!)

    Que personne n’y voit d’allusion quelconque.

  67. @ Non Vinosse, ce ne sont pas des leurres. Je pars demain en fin d’après-midi et je rentre dimanche prochain. 69, vinosse érotique (sur un air bien connu) :0) C’est pas tout ça, je file au salon de Balma.

  68. Y’aura donc jamais personne pour corriger mes fautes….

  69. Bon, eh bien, c’est pas tout, ça, vous avez vu l’heure, faudrait pas décaler le moment de l’apéro, après on s’y retrouve plus, c’est un coup à faire des réveillons en plein jour ça …

    Bon séjour Frédérique, et à bientôt,

    Jean-Claude

  70. Waouh!!! Y’a de l »érotisme chez Frédérique!!!!

  71. @ Vinosse : C’est fait, mais on intervient pas sur les commentaires sans autorisation, c’est incorrect :0)
    @ JCP : Merci et trinquez pour moi.
    @Babichou 31 : T’as changé de pioupiou ?

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Fermer le menu
error: Les textes et photographies sont soumis aux Droits d auteurs